Une histoire de genre

This article is only available in French.

Typhaine, aussi connue sous le pseudonyme Cuillère A Absinthe fait partie des rares figures de la blogosphère mode à s’intéresser au féminisme et au genre. Autoproclamée “fille mixte”, ses looks pointus cassent les codes et réinventent un style pointu et accessible, qui se décline au masculin ou au féminin. Notre collaboration avec elle a mis un an à voir le jour, historique de nos rencontres :

Notre collab en 5 dates :

Juillet 2015 : premier échange, très rapide à l’occasion d’un vide dressing.  Le blog de Typhaine m’a plu tout de suite parce que je suis tombée sur des bouquins féministes sur son compte Instagram. A côté de ça il y avait des séries mode en photo, des vidéos où Typhaine se met à nu avec une candeur impressionante. Je me suis dit : ah ! une blogueuse qui a l’air super curieuse et qui ne s’arrête pas à la mode. Enfin quelqu’un qui s’intéresse au genre, et qui en parle de manière très accessible.

Octobre 2015 : café à Montmartre et entrevue de personnalité. Typhaine a l’habitude de travailler avec des marques, de poser mais je crois que ma manière de procéder l’a un peu déconcertée au début. Je lui suis très reconnaissante de m’avoir fait confiance et d’avoir eu beaucoup de patience !

Janvier 2016 : premières propositions de style, pour un manteau basé sur un modèle masculin : le “covert coat” à l’anglais, revisité avec des détails contrastants : un Y qui se forme en cuir rouge lorsque le manteau est fermé.

Juin 2016 : finalement on ne s’arrête pas au manteau ! Faisons une collection capsule, avec un sweat, un manteau, pourquoi pas même une casquette – que nous n’avons pas eu le temps de faire mais pourquoi pas pour le prochain printemps!

Septembre 2016 : derniers échanges sur le sweat, brainstorm sur le message autour du genre, c’est finalement “Never Gender” qui l’emporte car le message que nous voulons faire passer est plus une interrogation sur le genre qu’un rejet total. “Never gender”  pour l’abréviation de “never let yourself be defined by your gender”. Vous pouvez décider de qui vous êtes, de qui vous voulez devenir, certains stéréotypes de genre sont limitants et c’est bien ça que nous mettons en cause, pas le féminin ou le masculin dans l’absolu de ce qu’ils incarnent.

Série photo réalisée par Sarah Baladhère à Beaugrenelle (Paris).
Pour lire l’article de Typhaine sur notre collaboration sur son blog c’est par ici !